Sur quel support rédiger ses textes ? + sélection de carnets

J’adore écrire et imaginer des histoires !

D’ailleurs, j’en ai fait une catégorie sur le blog qui s’étoffera dans les mois à venir.  

Je suis chargée de communication digitale, ainsi qu’une véritable accro aux nouvelles technologies, mais s’il y a une chose que j’aime énormément, c’est écrire et rédiger sur le papier. 

Pour des raisons pratiques, j’essaye de rédiger un maximum sur l’ordinateur, mais l’inspiration me vient plus difficilement. Je me retrouve face à ce grand écran blanc, dans l’incapacité d’écrire une seule ligne convenable. 

Lorsque j’ai commencé à écrire de longues histoires, vers l’âge de 12 ans, je ne jurais que par l’ordinateur. Étant donné que je publiais mes textes sur Skyblog (oui, oui), j’écrivais directement dans l’éditeur de texte de la plateforme. En grandissant, j’ai commencé à avoir envie d’écrire plus régulièrement et c’est là que je me suis mise à rédiger sur papier. Lorsque j’étais en cours, je n’avais que ce support pour écrire. Bien souvent des feuilles volantes qui se perdaient au milieu de mes cours. En ayant assez de chercher chaque bout de mes textes au milieu de mes classeurs, j’ai fini par acheter des petits cahiers. C’est ainsi qu’est née ma passion pour la papeterie. 

 

Pourquoi est-ce que je préfère rédiger sur papier : ✍🏻

  • On ne peut pas effacer : ce qui est écrit, est écrit ! On aura beau raturer, c’est trop tard. Ce qui n’est finalement pas plus mal, car je suis une vraie girouette et reviens souvent sur mes idées. 
  • Si l’inspiration peine à venir, on peut gribouiller sur toute la page jusqu’à ce que ça vienne : très souvent, lorsque je ne trouve pas comment formuler une idée, je me mets à dessiner dans la marge de la page, ça m’aide à trouver les mots. 
  • On peut écrire “partout” : comme dit plus haut, j’ai très vite pris l’habitude de rédiger mes histoires durant les cours où je m’ennuyais. Écrire sur un cahier me permettait de laisser croire à mon interlocuteur/professeur que je notais le cours (rassurez vous, je prenais aussi consciencieusement mes cours). Les gens se méfient d’un portable ou d’un ordinateur, pas d’un petit cahier. 
  • Écrire le soir dans son lit : j’aime beaucoup écrire le soir avant de m’endormir (si je ne m’endors pas avant d’écrire). Avoir un cahier m’évite de trainer mon ordinateur dans mon lit et de prendre la lumière bleue dans les yeux juste avant mon coucher.  
  • Il faut ensuite recopier dans l’ordinateur : ce dernier point représente à la fois un avantage et un inconvénient. Le côté positif, c’est que le recopiage force à revenir sur son texte, le retravailler, le corriger. Le désavantage, c’est qu’il faut prendre du temps pour le faire. 

Pour terminer cet article, j’ai réalisé, ci-dessous, une sélection de notebook pour que vous puissiez mettre toutes vos pensées sur le papier 😊

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pinterest

Suivre sur Pinterest